Les minuscules des dunes

Le Mercredi 27 Juillet, Marjorie, Lola et Théo sont allés sur le littoral, plus précisément à la Dune Dewulf (Leffrinckoucke), pour une animation sur les minuscules. Cette balade était programmée dans les Rendez-vous Nature du Département du Nord.

Les animateurs ont accueillis les participants sur la digue Europlage, en commençant par échanger autour de ce qu’est une dune avant de s’engouffrer dedans.

Pour qui veut comprendre comment les dunes se forment et évoluent, les sites des dunes flamandes représentent un véritable livre à ciel ouvert.

Plan de gestion Dunes Flamandes, Conservatoire du littoral

Dans la dune blanche qui se trouve au plus près de la plage, on a croisé plusieurs pollinisateurs : bourdons (terrestre, des pierres), abeilles, guêpes et syrphes.

Le groupe a croisé de nombreux papillons : l’occasion d’évoquer leur mode de vie et de donner des conseils pour apprendre à les différencier. Piérides, Tircis, Amaryllis, Robert-le-Diable, Procris, chenilles d’Ecaille du Séneçon…

On a également vu de nombreuses iules, de la famille des Mille-pattes. Et la fameuse Caragouille rosée (Theba pisana) qui se rassemble en groupe sur les plantes pour se protéger de la déshydratation. Pour plus d’informations, nous vous conseillons de lire cet article : cliquez ici.

Description de cette image, également commentée ci-après

Nous n’avons pas croisé de trace du Hanneton foulon, coléoptère emblématique des dunes.

© Bernard DUPONT – CC BY-SA 2.0

Sans oublier d’observer la flore, qui apporte aux petites bêtes le gîte et le couvert.

Etaient présentes en cette période : le Cakilier maritime, l’Euphorbe maritime, l’Oyat, le Séneçon jacobée et Séneçon du Cap, le Panicaut maritime (espèce protégée, emblème du Conservatoire du littoral), l’Onagre bisannuelle dont la fleur s’ouvre à la tombée du jour et que l’on appelle « Belle de Nuit », la Centaurée rude, la Clématite des haies…

Ces trois heures de balade naturaliste dans les dunes flamandes ont permis de comprendre le rôle des petites bêtes dans les écosystèmes : pollinisateurs, décomposeurs, prédateurs.

Nous remercions les participants pour ces temps d’échange autour de la biodiversité, plus particulièrement deux bénévoles du CPIE Flandre Maritime.


En savoir plus sur les dunes flamandes et leur gestion

PLAN DE GESTION DU CONSERVATOIRE DU LITTORAL

Les commentaires sont clos.