DES TERRES ET DES AILES

« Des terres et des ailes » : Restaurons la biodiversité dans nos campagnes.

« Des Terres et des Ailes » est un programme créé par la LPO France, pour tenter de lutter contre la disparition des oiseaux communs de nos campagnes.

La LPO vous accompagne :

Une étude récente du Muséum national d’Histoire naturelle et du CNRS montre que les populations d’oiseaux dans les campagnes ont diminué d’un/tiers en 15 ans. Un bilan édifiant, qui nous force à agir.
Avec le soutien de l’APCA, la LPO F a lancé le programme « Des terres et des ailes ». L’objectif ? Restaurer la nature de nos campagnes et réduire la disparition des oiseaux. Agriculteurs, associations locales, chambres d’agriculture, ensemble agissons !

Comment les agriculteurs volontaires peuvent participer ?

  • Allez sur le site internet des terres et des ailes; prenez connaissance du projet, des actions possibles; consultez la carte des réalisations par commune et créez votre compte.
  • Mettez en œuvre les actions retenues.
  • Complétez les infos de votre compte (réalisations, observations, ..).
  • Affichez votre participation au programme sur votre exploitation via un panneau (facultatif).

Un projet LIFE Européen : « AgriNature »

La LPO France élabore actuellement un projet majeur avec de nombreux partenaires qu’elle va déposer cet automne 2020, auprès de la Commission Européenne. Le but : rétablir le rôle de l’agriculture dans la préservation de la biodiversité en France. L’agriculture industrielle pratiquée depuis les années 50, avec l’arrachage des haies pour faciliter les manoeuvres des engins agricoles, le remembrement qui a contribué à détruire beaucoup d’habitats, le drainage de nombreuses zones humides, l’utilisation intensive d’intrants phyto-sanitaires, les labours de plus en plus profonds, le tout aggravé par les changements climatiques en cours, a contribué à la chute spectaculaire du nombre d’oiseaux des champs (alouettes par exemple) et moins spectaculaire mais au moins aussi grave, la chute vertigineuse du nombre d’insectes. Car s’il n’y a plus d’insectes, il n’y a plus de nourriture pour beaucoup d’oiseaux; s’il n’y a plus de haies, il n’y a plus de refuges ni de zones de nidification.

La LPO Nord participe activement à la préparation de ce vaste projet : il s’agira de rencontrer des agriculteurs répartis dans un certain nombre de territoires des Hauts de France, pour les épauler en conseils et en financements, dans des aménagements simples (haies, prairies fleuries, ronciers, nichoirs). De montrer que certaines pratiques comme le bio, ne sont pas plus chères à pratiquer, mais économiquement rentables et profitables pour la santé et la nature. De rencontrer les futurs agriculteurs en formation pour les sensibiliser. De s’appuyer sur les réseaux existants (agro-écologie, agro-foresterie. De collaborer avec des structures scientifiques, INRA, CNRS et financières comme la CDC.

La crise sanitaire actuelle montre bien l’urgence de changer un certain nombre de modèles, de façons de faire (circuits courts par exemple). Le projet s’il est accepté, pourrait démarrer en 2021 et s’étaler sur 7 années.

L’objectif est d’accompagner les agriculteurs et les réseaux /groupes de toutes les filières agricoles et types d’agriculture, dans une transition agro-écologique afin de préserver ou restaurer la biodiversité de nos campagnes.

Comment agir pour les oiseaux des plaines agricoles ?

Cliquez pour lancer la video

Les commentaires sont clos.